Sortie de LaREM de la majorité du Conseil Municipal de Garches

Chères et chers collègues,

Par la présente déclaration, nous portons à votre connaissance la décision prise par le Groupe LaREM de sortir de la majorité municipale.

L’accord signé entre notre groupe LaREM et Madame le Maire, alors candidate, en vue d’une liste unique reposait sur la réalisation de plusieurs projets d’importance pour Garches, ainsi que sur un accord de fonctionnement. Cela impliquait un postulat de confiance et un travail collectif pour mener ensemble ces projets à bien.

Nous avons pu avancer sur certains projets (réorganisation des services de la Mairie, projet Dedans Dehors, projet de Fresques du Climat, projet de Ressourcerie…). Toutefois, au fil des semaines, nous avons constaté une absence d’animation et de pilotage collectif, avec des décisions prises souvent sans concertation, et pour lesquelles toute marque d’opposition ou de questionnement était rejetée.

C’est ainsi que notre élu désigné rapporteur  du budget a préféré démissionné de cette fonction, ne s’estimant plus en mesure d’exercer correctement sa fonction, faute de réelle écoute, de transparence et d’informations fiables.

En tant qu’élus, il est de notre responsabilité et devoir de faire entendre notre voix, avec ses particularités, ses différences et divergences éventuelles. Cette liberté d’expression est d’autant plus importante que devra être voté en mars 2022 le budget de la commune qui sera déterminant pour l’avenir de Garches.

Nous entendons ainsi mieux porter les projets et enjeux pour lesquels nous sommes engagés pour Garches et exercer pleinement et réellement notre rôle d’élu pour notre commune.

Nous demandons à ce que la présente déclaration soit portée à la connaissance des garchoises et garchois par publication dans le prochain bulletin municipal et insertion sur le site de la commune.

Nous vous remercions pour votre attention.

Conseillères et conseillers municipaux membres du Groupe LaREM : Benoit Cuignet, Aurélie Dressayre, Caroline Facy, Marc Launay, Allain Maire, Patricia Savin.

Groupe représenté par Allain Maire

Les visages de LaREM au Conseil Municipal de Garches

Ces élus sont issus du Comité LaRem de Garches .

Allain Maire Marié, 2 enfants et 5 petits enfants
Ingénieur en génie chimique, retraité, ancien dirigeant d’entreprises notamment dans le secteur de l’environnement industriel.
Ancien membre de différentes associations dans les domaines de la solidarité, du social et professionnel.
Marc Launay
Père de 3 enfants, garchois depuis 2005, ex DRH actuellement associé dans un cabinet de management de transition
Caroline Facy
3 enfants , famille recomposée, entrepreneure sociale, écoféministe, directrice éditoriale et créatrice de lignes de business chez M6, puis associée d’une communauté de 250 indépendants, fondatrice d’AtoutGenre ; préoccupation centrale: comment faire naître ensemble les gouvernances dont nos enfants auront besoin ?
Patricia Savin.

Benoit Cuignet

 

Groupe LaREM des élus municipaux de la ville de Garches

Constitution formelle du Groupe LaREM

Par courrier en date du 19 septembre 2021, six conseillers municipaux de la majorité municipale ont informé Madame le Maire, Jeanne Bécart, et Monsieur le Préfet des Hauts de Seine, Laurent Hottiaux, de la constitution formelle au sein du Conseil municipal d’un Groupe dénommé LaREM.
Cette constitution s’inscrit dans le prolongement de l’accord politique signé le 17 décembre 2019 entre Madame Bécart, alors tête de liste, et Monsieur Allain Maire, animateur local de LaREM à Garches.
Le Groupe LaREM ainsi constitué entend participer pleinement aux décisions impactant la gestion de la ville et son développement, et ce dans le cadre de débats sereins, pluriels et constructifs appelé de ses vœux.
Le Groupe souhaite un retour à la sérénité dans les débats et les décisions à venir, en prenant en compte les difficultés actuelles, et en mettant en place les solutions et les mesures adaptées à celles-ci.
Conformément aux termes de l’accord précité signé en 2019, les conseillers municipaux membre du Groupe LaREM entendent exercer pleinement leurs délégations dans la mise en œuvre de projets structurants au service de la Ville

Le Groupe entend notamment être réellement impliqué dans la mise en place 
des projets en cours ou à mener, pour certains desquels il œuvre depuis le début de la mandature, tels (i) qu’une gouvernance du personnel municipal respectueuse de chacun des agents en proposant un recueil de l’avis de ce personnel, (ii) d’un suivi et d’un contrôle budgétaire assurant la bonne utilisation
des ressources de la mairie, (iii) d’une gestion territoriale de la Ville mutualisée avec les communes voisines et en cohérence avec Pold, (iv) d’un projet politique pour l’Hôpital Raymond Poincaré, notamment incarné par la création d’Etats Généraux SantéEnvironnement), (v) d’un programme pluriannuel d’actions en faveur de l’environnement et du développement durable, notamment incarné par l’adhésion de la Ville au Label Territoire engagé pour la Nature et la création d’un Guide du Développement durable, (vi) de la poursuite du développement de l’attractivité de la ville avec en particulier nos commerçants, nos entreprises et l’aménagement du centreville.

Conseillers municipaux membres du Groupe LaREM : Benoît CUIGNET, Aurélie DRESSAYRE, Caroline FACY, Marc LAUNAY, Allain MAIRE, Patricia SAVIN.

Groupe représenté par : Aurélie DRESSAYRE (mail : dressayre@gmail.com )

COMMUNIQUE DE PRESSE

Quelle est réellement la situation sur les vaccins Covid en France ?

Factuellement, loin des polémiques, sociales, économiques ou politiques………………………….

Agenda de Vaccination en France présenté le 16 décembre 2020

Un premier agenda du plan de vaccination a été présenté par le Premier Ministre, Jean Castex, et le Ministre de la Santé, Olivier Véran le 16 décembre 2020 devant les députés de l’Assemblée Nationale. L’agenda a été accepté par les deux chambres.

Trois phases de vaccination clairement établies

  • La première, pendant tout le mois de janvier, les personnes âgées vivant en EHPAD.

L’objectif est de vacciner 1 million de personnes d’ici fin janvier.

  • Dans un deuxième temps, de février au printemps au fur et à mesure des approvisionnements, la vaccination interviendra sur 14 millions de personnes présentant un facteur de risque lié à leur âge ou une pathologie chronique ainsi que le personnel de santé.
  • Enfin au 3e trimestre 2021, la troisième phase élargit la vaccination tout d’abord aux personnes de plus de 50 ans puis aux professionnels des secteurs essentiels au fonctionnement du pays, aux personnes vulnérables et précaires et enfin au reste de la population majeure.
    Lire la suite

Conseil Municipal : ambitions et projets des élus de la République en Marche

La crise sanitaire à quelque peu retardé la rentrée de la nouvelle municipalité ; installé le 23 mai, soit deux mois après son élection, le Conseil Municipal n’a pas eu les conditions les meilleures pour commencer à travailler, entre mesures sanitaires contraignantes et période estivale …

Mais la rentrée approche … et les élus de La République en Marche comptent bien faire valoir leurs projets, inscrits dans le charte d’alliance conclue avec la majorité sortante en amont du scrutin.

Il y a d’une part les principes directeurs ; d’autre part les actions qui doivent les concrétiser au cours des 6 années à venir.

Pour connaître les orientations que nos élus souhaitent faire valoir au cours de leur mandat …

Lire la suite

Municipales : 130 élus LaRem dans les Hauts de Seine

En présentant des listes autonomes ou en concluant des alliances, La République en Marche a présenté des candidats dans de nombreuses villes du 92.
Bilan : 130 élus sur le département, dont 5 à Garches  dans le cadre d’une alliance avec la majorité sortante. Le Quotidien Le Parisien fait le point :

Par Anne-Sophie Damecour

Les voilà installés, parés de leurs écharpes tricolores et prêts à affronter les six années à venir ne sachant trop de quoi l’avenir sera fait. Quatre mois après le premier tour des élections municipales, les équipes élues sont désormais en place. Une période très particulière, aussi bien pour les vingt-deux maires élus dès le 15 mars – mais qui auront dû attendre fin mai pour s’installer– que pour les quatorze autres désignés après l’interminable second tour du 28 juin.

Lire la suite